Garde de sécurité heurte des militants avec sa jeep

Chronologie, en français
Communiqués de presse, en français
Contact presse : +49 15731131110

deutsch | english | castellano
MISE A JOUR :
L’activiste qui a été heurté intentionnellement par une jeep d’RWE et par la suite a été arrêté hier, a été emmené aujourd’hui (vendredi) devant le juge d’instruction. Actuellement il est indéfiniment en détention provisoire. Maintenant plus que jamais : Montrez votre solidarité, venez dans la forêt !
Des informations telles que l’adresse du prisonnier et comment vous pouvez le soutenir, par ailleurs, seront publiées dès que possible sur le blog de l’Anarchist Black Cross Rhénanie .

22 janvier – Nous venons de recevoir un message depuis la Forêt de Hambach. Tôt dans la matinée d’aujourd’hui, RWE entra dans la zone de la forêt qui est occupée par nous, sous la protection de son service de sécurité. Ils ont entamé des travaux d’arrachage dans la zone d’un pont près de Morschenich.

Plusieurs activistes ont bloqué le chemin et d’abord ont fait les gens RWE quitter la forêt. Peu de temps après il est venu à des affrontements entre des gardes de sécurité et les activistes. Des objets tels que des pierres, volaient dans les deux sens. Puis l’un des gardes de sécurité de RWE cria à ses collègues: « Dégagez le passage, dégagez le passage, je vais les écraser ! » Il monta dans une jeep et conduisit à grande vitesse vers les activistes. Ceux-ci ont tenté d’esquiver la voiture, puis il a tissé son chemin de gauche à droite sur toute la largeur de la route. Il a blessé quelques activistes.
Deux gardes de sécurité coururent vers les activistes et arrêtèrent deux d’entre eux, qui pouvaient être libéré-e-s par une intervention rapide. Un militant qui était trop blessé par la jeep, était incapable d’échapper. Il était couché sur la terre et fut arrêté par les gardes, traîné à la benne de leur jeep et kidnappé. Peu de temps plus tard, une ambulance est venue dans la forêt. Actuellement nous ne savons pas plus sur notre activiste déporté.