Une fois de plus des travaux de déforestation dans la forêt !

Deutsch | English

Aujourd’hui, le dernier jour où RWE, stipulé dans les lois applicables, est autorisé à déboiser, une fois de plus l’on n’y va pas par quatre chemins.
Les travaux de déforestation sont en plein essor et les gardes de sécurité ainsi que police en tenue anti-émeute sont en grand nombre dans la forêt et sur l’ancienne A4. Des hélicoptères tournent autour et des escadrons de chiens patrouillent aux sentiers forestiers. Des transporteurs de bois quittent la zone déboisée en grand nombre.
Les déclarations de la part de la police, pourquoi elles-ils sont dans la forêt sont variables, dépendent de de l’agent en question :

  • Nous sommes simplement ici
  • Nous sommes ici pour prévenir les actes de violence des deux côtés
  • Nous sommes ici pour assurer le travail de déforestation
  • Nous sommes ici parce que des unités de police ont été attaquées

Déclarations à la fin de cette page

Rejoignez-nous, si possible, afin de soutenir les occupations de la forêt !

Actualités

(Dernières en haut)

22h45 Maintenant, tout est « calme ». Nous retournons dans le mode déconnecté maintenant.

22h35 La personne détenue est sortie.

21h00 La police s’est retirée de la forêt et de l’environnement de la prairie.

20h00 Selon les déclarations de la police, la personne (voir ci-dessous) sera déportée au poste de police de Düren – Venez au poste de police !
Kreispolizeibehörde (police de district) à Düren, Aachener Str. 28, 52349 Düren, Tél: +49 2421 9490

19h45 Apparemment, le siège évident de la prairie est terminée pour le moment – mais encore beaucoup de flics dans la forêt !
Venez pour une promenade dans la forêt et faites votre propre image, mais prenez soin de vous !

19h40 – La personne qui s’est sauvée dans les cordes à Point Jésus (ici se trouvait autrefois une croix de chemin), fut mise en détention – il est encore inconnu dans quel poste.

19h09 Le pré est toujours encerclé, les flics illuminent le lieu de temps en temps. Un fourgon de police incrusté dans la boue – aujourd’hui ce n’est pas le premier :)
Bizarre, dangereux, téméraire: un flic avec beaucoup d’étoiles sur ses épaulettes pavane avec une grenade non éclatée de la Seconde Guerre mondiale sur son épaule à ses collègues et présente avec enthousiasme sa découverte – quel idiot !

18h25 Les flics renversent le trépied à Point Jésus – ici aussi, la personne a réussi à s’échapper sur les traverses au-dessus du trépied.

18h05 Un trépied est renversé par la police – la personne sur la « Sky Pod » peut voler en toute sécurité sur le « Walkway ». Toute la zone est entourée par des flics.

17h55 Les flics tentent de renverser le trépied à la sortie de l’autoroute. Il est connecté au « Skypod », sur lequel se trouve une personne. Ainsi, ils mettent sérieusement en danger la vie de cette personne !

17h40 De plus en plus de flics anti-émeute à Jésus Point et à l’occupation des arbres à proximité, ainsi que sur le blocus de l’autoroute ancienne.. La presse est sur place.

17h20 Huit fourgons de flics et une voiture de la sécurité au hangar (du petit aérodrome à côté de l’occupation de prairie), onze fourgons de flics à Jésus Point ( Carrefour et le point bloqué sur le chemin des occupations d’arbres )

16h40 Plusieurs arbres avec des images protectrices de l’action de l’art sont abattus. Des gens qui se sont mis en marche à la forêt et la prairie doivent passer par des points de contrôle de la police.
La personne qui a été attaquée par un chien a subi des morsures mineures et est encore un peu choquée.

16h55 Des flics dans une camionnette observent l’entrée de la prairie. Quinze flics en tenue anti-émeute bloquent l’accès à la forêt.
poursuivre
16h20 Un chien est libéré à l’un-e des activistes, qui sont poursuivis à l’occupation de prairie. Maintenant, il y a 10-15 flics et gardes de sécurité au bord de la prairie, et prennent des photos.

15h00 Le trépied sur le chemin de Morschenich est retiré.

  • Domination et oppression ne sont pas seulement là et ils ne sont pas sans alternatifs
  • … et donc ils vont du côté des gardes de sécurité par la forêt, et ils mettent l’injustice légal en vigueur
  • … fut aujourd’hui le dernier jour auquel est déforesté ?
  • … jusqu’à présent, nous entendons des groupes d’action aucune information sur des attaques contre les flics aujourd’hui