Grande opération par police, sécurité et RWE dans la Forêt de Hambach

Comminiqué de presse – 15 Mars 2016

deutsch | english

RWE und Polizeieinsatz am 15.03.16 RWE und Polizeieinsatz am 15.03.16
Kerpen/Buir. Lundi matin, 14/03/2016, à 7h00, le camp de protestation dans la Forêt de Hambach près de Morschenich (entre Aix-la-Chapelle et Cologne, Allemagne) et les occupations d’arbres dans la forêt à proximité ont été temporairement encerclé par des forces de police et le service de sécurité d’RWE.
Au cours de cette opération, plusieurs centaines de policiers, parmi eux des unités équestres et à chiens ainsi que des véhicules lourdes de la police en NRW étaient en service. En outre, les employés et les machines du groupe énergétique RWE étaient impliqués.

Le 14 et 15 Mars, les barricades ont été enlevées des chemins forestiers. En même temps, ces chemins ont été élargis et recouverts d’un mélange de sable et gravier épais afin de permettre à de grandes machines et voitures de police d’entrer sans problème dans la Forêt de Hambach.

Depuis plus de quatre ans, des activistes occupent la forêt de Hambach, entre autres avec des cabanes d’arbres en tant que comme forme de blocage, afin d’entraver le travail de déforestation.
Pendant les opérations, le 14 et 15 Mars, trois occupations d’arbres furent détruites (en ce moment-là, elles n’étaient pas occupées) et un tunnel à partir de la décharge abandonnée près de Morschenich fut détruit. Il n’y a eu aucune arrestation, mais de nombreuses ordonnances restrictives furent imposées afin d’empêcher l’intrusion dans la forêt pour un bon fonctionnement de la destruction de la forêt de Hambach.

Maintenant, les chemins évacués, massivement élargis et nivelées, permettent à la police de patrouiller au milieu de la forêt de de Hambach, parce que leurs véhicules toujours peuvent obtenir partout.
« Ainsi, les zones de refuge des habitants de la forêt sont fortement réduites. La police et RWE ont fait un pas important vers l’escalade, tout au contraire de ce qu’ils toujours ont prétendu », déclare l’activiste climatique Heidi Berg.

Tout cela après la saison de déforestation, qui est limitée dans le temps pour protéger la survie de certaines espèces rares dans la forêt de Hambach et compte tenu du Skill-Sharing Camp, (Camp à partage des compétences) qui aura lieu dans dix jours (25 mars au 3 Avril), et le Camp annuel climatique en été.

Le 14 Mars, Ralph Jansen rapporta dans le Kölner Stadt Anzeiger, que de toute évidence un appel par RWE est suffisante pour que la police vienne afin de fournir de l’assistance.
Alors que les activistes dans la forêt de Hambach sont habitué-e-s à une façon tout à fait différente d’être traité-e-s par la police. Heidi Berg dit: « Une fois de plus la proximité entre RWE et la police est devenue évidente et qui tient les ficelles dans cette région ».
Nous ne voulons pas faire des demandes inouïes à la classe politique, à ceux qui sont responsables de la destruction de la Forêt de Hambach. Nous continuerons plutôt de nous opposer à ces technologies hostiles et destructrices, dans la Forêt de Hambach et partout ailleurs, et de lutter pour une vie équitable, paisible et solidaire pour toutes les formes de vie et nous allons construire des espaces pour cela.

Plus d’informations et les nouvelles brèves: http://hambachforest.blogsport.de/2016/03/15/second-day-of-evictions-support-needed/