Rapport de la Forêt de Hambach

Morschenich: Dans la Forêt de Hambach, occupée par des activistes environnementaux, les arbres sont récoltés sous la protection de la police. Comme chaque année, le fournisseur d’électricité de charbon et nucléaire RWE réalise des travaux de déboisement en faveur de l‘agrandissement de la mine de lignite à ciel ouvert de Hambach.
La forêt de Hambach est connue depuis avril 2012 en raison de l‘occupation des arbres par les défenseurs de la nature. Encore et encore, il y a des actions qui gênent le bon fonctionnement des trois grands projets miniers à ciel ouvert de lignite en Rhénanie. Une initiative d‘un large éventail de groupes et d‘individus a été consacrée à la préservation de la forêt de Hambach pendant des années et à une sortie immédiate de la production d’énergie à partir de charbon.

«La poursuite de la destruction de la Forêt de Hambach, en faveur de l‘expansion de l‘exploitation minière à ciel ouvert, c’est comme les dernières convulsions de la société mourante RWE qui a ignoré le changement structurel depuis presque 20 ans », l’occupant d’arbre Tim Wiese dit.

Petites mises à jour d‘hier (2 Nov.):

Il y a eu quelques petits rapprochements entre les militant*s et les gardes de sécurité pendant la journée, ce qui a conduit à une brève interruption des travaux de déboisement. A part de cela, les activités se sont limitées à observer les travaux.

Pendant la nuit, une espèce de feu d‘artifice de fin d’année fut allumé près du pont, où sont situées les machines d‘abattage et la station de base du personnel de sécurité.

Pour en savoir plus :