RWE, tueur du climat
Le land RWE reste la lanterne rouge dans la protection du climat

http://www.bund-nrw.de/uploads/pics/niederaussem.jpg

En Allemagne, la Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW) est le land de l’énergie n° 1. NRW a donc une responsabilité spéciale pour la protection du climat. Un tiers des émissions de CO2 liées à l’énergie totale en Allemagne et environ 45% des émissions de GES couvertes par le système d’échange d’émissions proviennent de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. De cette façon elle fait la part principale de la contribution au changement climatique d’Allemagne. Le secteur de l’énergie y rend la plus grande contribution: environ 55% des émissions annuelles de GES proviennent d’RWE, E.on & Cie.

NRW – pays du charbon

Avec une part de 75% ( 2012 ) à la production d’électricité, le charbon est l’énergie la plus importante utilisée en Rhénanie du Nord-Westphalie, et donc principalement responsable des émissions fortes de CO2 dans une comparaison à l’échelle nationale. Selon le bilan des sources, corrigé de température, en 2004 seulement le lignite était responsable de l’émission de 96,2 millions de tonnes de dioxyde de carbone. Entretemps, les émissions de CO2 liées au lignite s’élevent à un peu moins de 100 millions de tonnes par an (1990: 87,7 millions t/a).

Environ 86 millions de tonnes par an de CO2 (2013) sont produit seulement par les quatre centrales à lignite en RWE à Frimmersdorf, Neurath, Niederaußem et Weisweiler. C’est plus de la moitié de toutes les émissions de dioxyde de carbone liées à l’énergie en NRW. La centrale de Neurath, qui produit 33,3 millions de tonnes de CO2 par an, est maintenant l’ennemi n° 1 du climat en Allemagne. Les émissions provenant des centrales électriques et des usines Fortuna Nord, Ville / Berrenrath et Frechen viennent s’ajouter.

Ceux qui sont sérieux au sujet de la protection du climat, doivent donc d’abord et surtout réduire aussi la part du lignite à la production d’électricité. En ce moment il y a une chance pour une position de commutation durable – en abandonnant le lignite, vers des structures d’énergie efficaces et respectueuses de l’environnement. Le tout des centrales électriques est complètement obsolète et doit être remplacée par des technologies respectueuses de l’environnement et efficaces. Les centrales au lignite sont connectées au réseau en partie déjà depuis le milieu des années 60 et ceci avec un rendement d’environ 30%. À juste titre, nous pouvons les qualifier de dinosaures dans le monde de l’énergie. Mais même les centrales au lignite, qui sont appellées modernes sont intolérables du point de vue de la politique climatique, parce RWE utilise des rendements plus élevés pour produire plus d’électricité, tandis qu’à leur avis l’utilisation du charbon doit rester constant sur le long terme. Mais de cette manière l’empreinte carbone reste dévastatrice.

Les centrales de lignite d’RWE dans le bassin minière en Rhénanie, 2013

Les centrales de lignite d’RWE dans le bassin Rhénane, 2013
Unité Production brute production nette production de chauffage urbain mise en service / mise à niveau

http://www.bund-nrw.de/typo3temp/pics/12bf846ff4.jpg

Falsch: http://www.bund-nrw.de/typo3temp/pics/fb7d631837.jpg
Les émissions de CO2 des quatre grandes centrales électriques RWE

L’Allemagne carbonise l’Europe

En allemand, carboniser ( verkohlen ) signifie aussi: « se foutre de la gueule de », « faire marcher qn » – Le traducteur.
Les centrales électriques au charbon allemandes sont les plus nuisibles au climat en Europe. C’est le résultat d’une nouvelle étude effectué par le WWF, Fonds mondial pour la nature (http://www.wwf.de/2014/juli/deutschland-verkohlt-europa/) sur les 30 centrales européennes qui ont produit les plus grandes quantités de CO2 en 2013. Parmi les cinq premiers sont quatre centrales à lignite allemandes : Sur place 2 et 3 les centrales Neurath et Niederaußem de la société de l’énergie RWE en Rhénanie, place 4 et 5 Jänschwalde et Boxberg, les deux exploités par Vattenfall. Le leader négatif d’Europe est la centrale électrique de Belchatow, en Pologne.

Les 30 premières centrales allemandes dans le classement de l’UE
classement UE Nom Propriétaire Carburant CO2million t/a

http://www.bund-nrw.de/typo3temp/pics/00736bcbef.jpg