Niet nog meer mega gevangenissen
Pas plus de mégaprisons

A Keelbeek (Belgique), une nouvelle et immense prison est prévue. Heureusement, il y a aussi beaucoup de résistance à ce projet. Aujourd’hui cette photo de solidarité est prise sur la prairie, avec laquelle nous voulons saluer l’occupation là-bas. Nous vous souhaitons à tous – encore plus dans les mois d’hiver durs – beaucoup de force et de persévérance ! In Keelbeek (België) is een nieuwe megagevangenis gepland. Gelukkig is er ook veel weerstand tegen het project. Vandaag werd deze solidariteitsfoto op ons weiland opgenomen, waarmee we de bezetting aldaar willen groeten. Wij wensen u allen – eens te meer in de harde wintermaanden – veel kracht en doorzettingsvermogen!

Open Street Map

c-solidarity

Souhait de Noël depuis la prairie

Chers ami-e-s du théâtre grotesque de la magistrature,

Kurt ( le propriétaire légal de la prairie ) consacre beaucoup d‘efforts et de temps, d‘énergie et d‘argent à sauver la Forêt de Hambach et à mettre un terme à l‘exploitation du lignite.
Un grand nombre de cas de justice a pris tant d‘argent de lui qu‘il ne soit pas en mesure de poursuivre les affaires judiciaires seul. Cela signifie une menace fondamentale pour l‘occupation de prairie !
Nous voulons que Kurt puisse continuer sa lutte contre RWE !

Si vous voulez faire quelque chose de plus utile que de profiter du terrorisme publicitaire du capitalisme, donnez une partie de votre argent de Noël ou organisez un événement de solidarité.

Banque : Kreissparkasse Köln
IBAN : DE22 3705 0299 1147 0393 73
Titulaire : Classen, Kurt – Sonderkonto
Communication : Soli-Spende Hafo

Kurt et nous serons content-e-s de vos dons !

Barricades et opérations policières

Environ 200 flics se trouvaient dans la forêt avec un canon à eau, un char d’éviction et un peloton de la service à neutralisation des bombes. Le matin, une barricade avait été installée sur la principale voie d’accès du personnel de sécurité et de déboisement. C’était la sortie Buir de l’ancienne autoroute A4.
Selon les médias, la police, en essayant d’enlever la barricade brûlante, fut attaqué avec des pierres. En plus de cela une bouteille de gaz mystérieuse avec quelques fils fut testée par un robot spécial sur s’il s’agit d’une bombe.

Revue de presse (tout en allemand) :

linksunten Indymedia : Herzerwärmende Grüße aus dem Hambacher Forst

Aachener Nachrichten: Forêt de Hambach : un robot de police examine une bouteille de gaz

WDR 1: Kerpen-Manheim : Opération policière dans la Forêt de Hambach

Attention Communiqué de presse de la police : POL AC: Police en opération dans la Forêt de Hambach

Attention Express : Les opposants au lignite lancent des pierres sur les employés d’RWE et la police

WDR: local TV news (Le reportage sur Hambach vient après celui sur un aéroport.)

Newsletter : août – octobre 2016

 Salut,
 Après un été assez tranquil, la saison de déforestation a recommencé. C.à.d. RWE est en train de couper des arbres, mais la résistance au lignite n’était pas inactive non plus … Lisez-le vous-même dans ce bulletin. Une petite sélection comme d’habitude.

(plus…)

Photos des premiers travaux de déboisement

La semaine dernière (mercredi et jeudi) a eu lieu le premier déboisement de cet hiver, également près de l’occupation de Beechtown, mais maintenant pour la première fois cette saison des deux côtés de l‘autoroute, pas même un jet de pierre de la première barricade. Avec des machines lourdes, les premiers couloirs ont été coupés dans la forêt, la sous-bois a été enlevée, et quelques arbres ont été abattus, comme vous pouvez voir sur ces images. (Cliquez pour agrandir)

Abattage près de Beechtown-1
(plus…)

La prairie n’est pas à vendre

La lutte contre la violation totalitaire et collective de la loi et de la constitution continue !

… Jusqu‘à la dernière goutte de sang !

Kurt Claßen, le propriétaire de la prairie
29/10/2016

Petit film « Forêt de Hambach – Humaines contra Nature”

Un supporter a réalisé un court métrage sur la forêt. Vaut vraiment la peine. Son commentaire à ce sujet: « Par cette vidéo, je veux montrer le contraste entre la nature intacte et la destruction de celle-ci par des êtres humains. Lorsque j‘ai vu ça pour la première fois de mes propres yeux, j‘étais choqué et je voulais informer des autres sur ce qui se passe juste devant nos maisons en raison de la maximisation des profits d‘une entreprise. »