Allemand |Anglais


Mister Blue maltraité par des gardes d’RWE, police lui refuse traitement médical.

Écrivez à :
Mister Blue
1uJS932 / 15
JVA Aachen
Krefelderstrasse 251e
520708 Aachen

Le 7/10, une bande transporteuse de la mine Hambach fut bloquée. Une personne impliquée dans l’action fut relaxée du centre de détention, l’autre fut retenue et présentée le 8/10 au magistrat, qui a décidé de la maintenir en détention préventive. Nous savons qu’elle est gravement blessée au poignet. Tellement gravement qu’elle a quitté volontairement le convoyeur et n’a pas été évincée !
Son arrestation était sans doute très brutale. On entend qu’elle a été sévèrement battue non seulement par les gardes de la sécurité, mais encore par la police. Un poignet foulé ou cassé, des marques d’impact et une rougeur de l’œil sont le résultat. La police lui refuse toujours un traitement médical.
Il est accusé de lésions corporelles en mordant une personne de la sécurité privée, ainsi que de l’intrusion, de la perturbation des services publics, d’avoir résisté à son arrestation et de l’insulte. Il refuse toujours de donner son identité. Il est donc qualifié « danger de fuite ».

À peine notre compa Jus était sorti qu’ils ont attrapé la personne suivante. Incroyable !

Voici la chronologie :

7 octobre
03h35 Une fois de plus, tous les convoyeurs dans la mine à ciel ouvert de Hambach sont arrêtés. Cette fois, deux personnes se sont réunies et et sont prêtes de supporter le harcèlement des ouvriers-ières et de supporter les maltraitements suivants par la police. Dix minutes plus tard le contact avec eux est interrompue.
Environ 05h30 nous atteint leur appel pour nous dire que la police va les amener à Jülich. Puis, la conversation se termine par un cri de douleur.
15h00 Une personne est libre, l’autre est en en route au magistrat.
15h50 Panne de courant à Düren. La personne est amené à Aachen (Aix-la-Chapelle), où elle sera présentée au magistrat demain.

8 octobre
14h00 Examen de la validité de la détention dans le palais de « justice » à Aachen.
17h00 L’allégation est des blessures graves. Jusqu’à la date du procès, la personne doit rester en détention préventive.

Prétendument la police a recueilli des photos de 5 événements dans lesquels la détenu-e soit disant était impliqué-e. Voilà comment elles-ils justifient son arrestation. Ils l’accusent d’agression parce qu’il est accusé d’avoir mordu un garde de sécurité. En outre, d’intrusion, de perturbation des entreprises publiques, de résistance à des agents de police et de diffamation. Il refuse toujours ses données personnelles, qui est pourquoi il a également été classé sous risque accru de fuite. Lettres et de l’argent pour fumer sont les bienvenus !
Apparemment, il devient une pratique courante de rouer des activistes de coups et puis leur coller une plainte en lésions corporelles et une détention provisoire. Merci « système juridique » en Allemagne !

Écrivez à :
Mister Blue
1uJS932 / 15
JVA Aachen
Krefelderstrasse 251e
520708 Aachen